lundi, décembre 12, 2011

Belle inauguration d'un orgue Metzler pour terminer 2011: église réformée d'Erlach (BE)





L'église d'Erlach

Peintures murales anciennes dans le choeur

Chaire, XVII ème s.

L'orgue Metzler, 2011

Pour la paroisse réformée d'Erlach (Cerlier), canton de Berne, le 11 décembre 2011 était un jour de fête marquant l'inauguration du nouvel orgue Metzler de sa belle église. Le bourg historique d'Erlach vient donc de s'enrichir d'un joyau de très belle facture d'orgues. L'histoire des orgues de cette église est assez riche et l'amateur d'histoire des orgues en Suisse se tournera vers le lien suivant: cliquer ici. L'orgue Metzler d'Erlach est un splendide instrument aux sonorités riches et affirmées. Il a été inauguré par l'organiste Heinz Balli (titulaire des orgues du Münster de Berne de 1990-2006). Composition de l'orgue d'Erlach: Hauptwerk = Principal 8', Flauto 8', Bourdon 8', Octave 4', Holzflöte 4', Superoctave 2', Sesquialter II, Mixtur IV 1 1/3', Tremulant. Schwellwerk = Gambe 8', Rohrflöte 8', Principal 4' (à venir), Traversflöte 4', Nasard 2 2/3', Waldflöte 2', Terz 1 3/5', Larigot 1 1/3', Scharf IV (à venir), Oboe 8', Tremulant. Pedalwerk = Subbass 16', Octavbass 8', Choralbass 4', Fagott 16', Trompete 8'. Un bel instrument à verser au patrimoine organistique suisse.

********************************************

dimanche, décembre 04, 2011

Erschwil, canton de Soleure: un orgue rare du facteur bâlois J.J. Brosy (1788)








En l'église paroissiale d'Erschwil (SO) se trouve, depuis peu, un orgue très intéressant et rare: un orgue du facteur bâlois Johann Jakob Brosy (1748-1816). Si ce facteur est géographiquement d'origine suisse, il n'en fut pas moins influencé fortement par la facture d'orgue alsacienne des Silbermann, son père Friedrich Brosy, ayant travaillé près de 5 ans auprès d'Andreas Silbermann. L'orgue d'Erschwil (1788) fut construit pour une église de Mulhouse puis remplacé, là-bas, par un orgue Callinet et vendu à Dornach-Mulhouse. Il fut ensuite revendu à la paroisse d'Erschwil, en 1861. Il faut aussi rappeler que les facteurs Brosy furent impliqués dans le destin des orgues de la cathédrale de Bâle, vers la fin du 18ème siècle. L'orgue fut retrouvé démonté dans l'Orangerie du château de Waldegg, près de Soleure. C'est à la Manufacture suisse Metzler que l'on doit la renaissance de cet orgue unique, au caractère alsacien bien marqué. Voici la monographie du site Metzler qui nous donne la composition actuelle de cet instrument : cliquer ici .

************************************************